logog logo logod
  Créer un compte  -  S‘identifier Accueil .:.  Stats .:.  Liens web .:. Contact .:.  Livre d’or mardi 17 octobre 2017 - 09:33
MENU GENERAL 

LE VILLAGE 

Informations Mairie :


UN PEU D'HISTOIRE 

LES ARTICLES 

GALERIE PHOTOS 

PHOTOS ALEATOIRES 
Total : 94 photos

L'Elzière
mini_106_elziere_3.jpg

Accédez à la Galerie
(Les hameaux)

Cévennes Gardoises 
Le nom Cévennes aurait été donné par Jules César, alors conquérant de la Gaule.

Le nom provient du gaulois Cebenna, latinisé en Cevenna par Jules César. Ces mots relèvent probablement d'un ancien celtique cebn signifiant dos ou ligne de crête.

On lit aussi que traversant notre massif montagneux, il a vu qu'il donnait naissance à sept cours d'eau qui sont: l'Allier, le Lot, le Tarn, le Gardon, l'Hérault, la Cèze et l'Ardèche. Ce général a baptisé ce pays montagneux "Au sept veines" (sept rivières), d'où, le nom de Cévennes par déformation.

De la préhistoire à il y a 5000 ans

Dans les Cévennes , les premières traces de l'homme remontent à environ 50 000 ans, au paléolithique.
La découverte récente de la grotte Chauvet, en Ardèche , semblerait repousser encore plus loin cette estimation.

Les traces du passage de l'homme ne sont pas rares, notamment dans les nombreuses grottes qui furent habitées et qui ont gardé des fragments de poteries et des dessins rupestres.

Mais on trouve aussi des dolmens et des menhirs qui accusent leurs âges.
Des enceintes fortifiées ou oppida en pierres sèches et aux murs très épais subsistent surtout sur la partie périphérique des Cévennes.
Pourtant les ossements sont rares, ceci est probablement causé par la nature des terrains suffisamment acides pour les avoir détruits au fil des ans.

Deux peuples d'origine celtique occupèrent les Cévennes il y a environ 5000 ans : les Gabales au nord et les Volques au sud.

La civilisation romaine

Ce peuple pacifique qui fait de Nîmes sa capitale, accueille la civilisation Romaine et en tire bénéfice par la construction de voies et d'édifices de toutes sortes.

Les premiers chemins furent les "drailles" ces voies de transhumance encore utilisées aujourd'hui.
Des routes se construisirent pour communiquer avec le reste de l'Empire :
La Voie Régordane (De Nîmes au Puy) est la voie qui permettait d'accéder au pays des gabales, le Gévaudan.

Ces routes devaient voir défiler des convois entiers de poteries fabriquées prés de Millau et qui fournirent des quantités inouïes à l'Empire. Les routes cévenoles facilitaient donc le transport de toutes ces fabrications; elles étaient également utilisées pour l'évacuation des minerais de toutes sortes que recèle le sol du pays et que les romains exploitaient avec soin et même avidité.

Au Ve siècle, l'empire romain se disloque, mais le christianisme s'est déjà partout implanté.

Les grands courants d'invasion qui ont déferlé successivement sur le Midi de la France (Wisigoths et Sarrasins) ont généralement évité les pays d'accès difficile (sauf au sud des Cévennes).

Le moyen âge

Après le départ des Sarrasins, Charlemagne vers l'an 780 apportera la paix et la quiétude auprès des cévenols laissant le soin aux moines d'édifier de nombreux édifices et, à la féodalité naissance, de poser son joug sur la population cévenole.

Il réorganise ses provinces et favorise l'organisation religieuse par la création d'évêchés et, l'organisation administrative par la nomination de fonctionnaires: comtes et barons. Mais ceux-ci, oublieux de leur origine précaire et révocable, transforment leurs fonctions temporaires en charges héréditaires: ainsi naquit la féodalité !

Alors que l'influence impériale, puis royale diminue peu à peu en cette fin du premier millénaire, des seigneurs locaux, laïcs, comme le seigneur d'Anduze, ou ecclésiastiques, comme l'évêque de Mende, en profitent pour accroître leur puissance.
Les châteaux marquent toutes les vallées cévenoles de leur domination politique, militaire, et économique.

Le pays est relativement prospère en ce début du XIIIe siècle, les cathares ont créé une civilisation en avance sur son temps, ce qui n'est pas apprécié du pape Innocent III qui ordonne la croisade des Albigeois en condamnant la philosophie Cathare.
Les tueries massives ensanglanteront tout le Languedoc. D'ailleurs, n'avait-il pas été dit "Tuez-les tous, Dieu, reconnaîtra les siens !" ?
Certains Cathares pourchassés se seraient, réfugiés dans les Cévennes.
Les horreurs des bandes de Simon de Montfort dévastent le Languedoc mais ne paraissent pas avoir atteint les montagnes. Cependant, les barons du nord éliminent les seigneurs méridionaux, qu'ils soient d'Alès, d'Anduze ou de Sauve, et prennent leur place.

Saint-Louis, en annexant le Languedoc, apportera la paix et permettra aux rares survivants Cathares de vivre dans les montagnes cévenoles...

La fin du Moyen âge est marquée par les conséquences de la guerre de Cent Ans, dont les mercenaires inemployées, appelés routiers, ont sillonné les Cévennes en pillant les villages.

Du XVIe au XIXe siècle

Dès le XVIe siècle, la réforme de Luther puis de Calvin apportera le protestantisme qui s'établira profondément dans les esprits cévenols.
L'église catholique, d'abord passive, lancera les guerres de religion qui décimeront le pays et le ruineront...
Alors que le nord du Gévaudan redevient catholique une grande partie des habitants des paroisses cévenoles reste attachée aux idées de la Réforme.

L'Edit de Nantes, signé par Henri IV en 1598, amène une trêve jusqu'en 1621.

Mais le pouvoir royal ne supporte pas cet Etat dans L'Etat et Louis XIV révoquera l'Édit de Nantes en 1685, ouvrant la voie à de nouveaux affrontements, mais aussi révélant la nature profondément protestante des Cévenols qui résisteront tant que bien que mal.

En 1702 éclatera la guerre des Camisards qui apportera une dernière fois la désolation dans les Cévennes pendant deux longues années...
La reconnaissance du fait protestant se fait jour à la fin du XVIIIe siècle, consacrée par l'édit de tolérance (1787).



Pour plus de précisions sur la GUERRE DES CAMISARDS
Panneau haut
Lien ICI
Pancarte


Aucune guerre active ne viendra plus maintenant troubler les vallées cévenoles qui connaitront une prospérité relative, due en particulier au développement des vers à soie. Les cévenols transforment et agrandissent leurs demeures pour y aménager des "magnaneries de plus en plus volumineuses.

Les troubles de la révolution passés, la sériculture connaît un âge d'or pendant la première moitié du XIXe siècle.

Le XXe siècle

La guerre de 1914 - 18 fait des coupes sombres parmi les populations montagnardes et rurales. Les cévenols ont proportionnellement payé un plus lourd tribut de sang dans cette hécatombe que les populations urbaines, car les ruraux furent systématiquement mobilisés dans l'infanterie pour tenir les tranchées de première ligne. Il suffit pour s'en convaincre d'examiner les monuments aux morts.
La crise de l'entre-deux -guerres frappe l'industrie minière.

En 1940 - 44, les Cévennes, suivant en cela une vieille tradition, servent de refuge aux résistants, de nombreux cévenols participant à l'un des maquis les plus actifs de cette période trouble.

Dans les années 50, les besoins en charbon diminuent et le bassin houiller d'Alès perd une grande partie de son dynamisme.

Au début du XXe siècle, la société cévenole s'effondre : crise de la soie, de la châtaigne, de l'industrie minière, deux guerres, l'exode des quatre cinquièmes de la population menace directement une nature et des paysages profondément transformés par l'homme.
Afin de préserver et de promouvoir un patrimoine culturel et naturel, un recours à la solidarité nationale est nécessaire : C'est la création du Parc national des Cévennes.

Aujourd'hui la population rurale est partiellement stabilisée, grâce à la diversification des activités et, l'expansion constante du tourisme apporte une nouvelle dynamique.



VOIR Histoire des Cévennes de Patrick CABANEL (collection que sais-je, éditeur PUF)

- Peyremale Village - Site réalisé par V.R. avec KwsPHP -
Toute reproduction ou diffusion du contenu du site est interdite sans autorisation de son auteur.
(Pour une parfaite lisibilité, nous vous recommandons une résolution d'écran de 1280 par 768 pixels)