logog logo logod
  Créer un compte  -  S‘identifier Accueil .:.  Stats .:.  Liens web .:. Contact .:.  Livre d’or mardi 27 juin 2017 - 10:40
MENU GENERAL 

LE VILLAGE 

Informations Mairie :


UN PEU D'HISTOIRE 

LES ARTICLES 

GALERIE PHOTOS 

PHOTOS ALEATOIRES 
Total : 94 photos

Chemin de la Combe aux chats
mini_102_combe_aux_chats_4.jpg

Accédez à la Galerie
(Balades en photos)

Index des articles > LE PASSE > Un inventaire après décès


Un inventaire après décès 

Article posté par Ψvr2909.
Paru le dimanche 16 janvier 2011 à 18:42
Vu 400 fois.

Un inventaire après décès



Un inventaire, en 1686

« L'an mil six centz huictante six, et le traitziesme jour du mois de septambre après midy », Suzanne Robert ouvre les portes de sa maison, afin que l'on dresse l'« invantaire des effaitz de feu Yzac Robert », décédé le 21 août, « pour ne confondre ses biens propres avec ceux de son dict feu mary ». Anthoine Jaussaud, notaire royal de Peyremale, assorti de Pierre Crégut et M(aît)re Jean Girard, ainsi que S(ieu)r Jean Dumasher et M(aît)re Jacq(ues) Jaussaud, « voizins et admis de feu Yzac Robert, ayant été mandés venir », entrent dans la maison d'habitation.

« Et, premièrement, estant dans le chambre cuizine de ladicte mai(s)on, a été trouvé une couchette fine lichotte avec sa paliasse couverte de deux linseulz, le tout pauvre valleur, dans laquelle lad(i)te Roberte est gissante de maladie ». Malgré le sombre tableau qui apparaît à la lecture du début de cet inventaire, la veuve Robert, que l'on se figure mourante, alors qu'elle survivra une vingtaine d'années encore, fera mener les cinq hommes dans les différents corps de la propriété, sous la conduite de ses fils.

Dans la pièce principale, ni table, ni chaises ; seuls « deux bans de bois pour s'assoir ». La vaisselle est réduite : « un demy pot estain, trois escuelles, un plact, une salière, & deux petitz culière estain demy uzés » constituent l'essentiel. « Une poille à frire & une autre poille servant à rotty les chastaignes » font partie - comme aujourd'hui encore -, des ustensiles indispensables, propres à toutes les maisons de notre village...

Le mobilier est rare. Peu de meubles, et encore, « lesquelz meubles lad(i)te Roberte a dict luy apartenir elle seul et non aud(it) feu Robert son mary, pour avoir estés de feu Jean Robert père de lad(i)te Suzanne ». En effet, c'est par son union avec Suzanne, qu'Yzac Robert était arrivé dans la maison du Claux, en 1652, « y estant antré pour gendre ».

« Et estant sortis de ladicte mai(s)on & entrés dans un toit à conchon, a esté trouvé un pourceau ». Plus loin, « dans un autre petitte cour, a esté trouvé une brebis à leyne ». Également, une « petitte cuve toute neufve ramplie de razins foulés coulant environ cinq charges, lesquelz razins lad(i)te Roberte a dict ne devoir estre invantorizés pour estre proveneus sa plus grande partie de ses vignes ».

Bien que l'on ne le concevait guère plus fastueux, cet inventaire, semblable à des dizaines d'autres, décrit bien l'humble et quasi austère intérieur de l'ostal cévenole.


Source : article rédigé par Pascal Jaussaud, « Peyremale, Peyremalencs, Peyremalès », in Peyremale... en bref n°7, avril 2004.


Warning: mysql_num_rows(): supplied argument is not a valid MySQL result resource in /mnt/114/sda/4/3/peyremale.village/kwsphp_v1.6.835/kwsphp_v1.6.835/includes/commentaires.php on line 37
 

Pas de commentaires


Poster un commentaire 
Image Seuls les membres peuvent poster des commentaires. Image
S'identifier - S'enregistrer

- Peyremale Village - Site réalisé par V.R. avec KwsPHP -
Toute reproduction ou diffusion du contenu du site est interdite sans autorisation de son auteur.
(Pour une parfaite lisibilité, nous vous recommandons une résolution d'écran de 1280 par 768 pixels)